1832-1840

Mr Victor Hugo, la plus forte tête romantique", caricature de Benjamin Roubaud publiée dans  "Le Charivari du 12 octobre 1836

1832
La famille s’installe place Royale (actuelle place des Vosges). Interdiction du Roi s'amuse, après la première, la pièce est jugez offensante pour la royauté. Le procès qui s’ensuit est déterminant pour la passion politique de Victor Hugo autour de la question de la liberté.

1833
Au cours des répétitions de Lucrèce Borgia, Hugo fait la connaissance de Juliette Drouet qui deviendra sa maîtresse et qui, jusqu’à sa mort en 1853, vivra dans son voisinage. La pièce connait un immense succès. Elle est suivit de Marie Tudor.

1834-1835
Les Chants du crépuscule. Juliette et Victor prennent l’habitude de faire un voyage d’été en France. Hugo en rapporte de de nombreux dessins dans ses carnets. Publication de Claude Gueux confirme l’engagement de Hugo contre la peine de mort et sa sensibilité au problème de la misère.

1835
Représentation d’Angelo, tyran de Padoue et publication du recueil Les Chants du crépuscule.

1837
Les Voix intérieures. A l’occasion du mariage du duc d’Orléans, fils de Louis-Philippe, Hugo est promu officier de la Légion d’honneur. Le couple princier offre à Hugo le tableau de Gillot Saint-Evre, Inès de Castro. Voyage en Belgique.

1838
Ruy Blas  est donné au Théâtre de la Renaissance, fondé avec Alexandre Dumas pour jouer le répertoire romantique.

1839
Voyages en Alsace, Rhénanie, Suisse, Provence, Bourgogne.

1840
Les Rayons et les Ombres, dernier recueil de poésie avant 1853. Nouveau voyage dans la vallée du Rhin. Nombreux dessins.