La galerie de chêne retrouve son aspect d'origine

 Trois tapisseries de la vie de la Vierge fin du XVe siècle décoraient la Galerie de chêne à l'époque de Victor Hugo.  Il s'agit d’une tenture de choeur commandée par  Léon Conseil chanoine à la cathédrale de Bayeux en 1499 “avec une tenture de six pièces consacrée à la Vie de la Vierge”.  Les panneaux représentent  L’Annonciation; la Visitation, et  Marie et Joseph. Ces tapisseries ont disparu  au début du XXe siècle et ont été remplacées par des panneaux de damas d’un jaune éclatant  brisant la continuité du décor conçu par Victor Hugo et perturbant l’harmonie de teintes, d’ombre et de lumière qu’il avait mise en place. L’identification récente par Stéphanie Duluc à Hauteville House d’une tenture identique dans les collections du musée de Cluny a rendu possible la restitution de ces tapisseries. Après étude et consultation, il a été décidé de faire appel à Alice Tremblais de la société Okometa, en retenant  l’option de réaliser trois « fac-simile » à partir d’une image numérique de haute-définition imprimée sur un support toilé, évoquant le grain du tissage. Aujourd’hui installés dans les cadres d’origine, ces fac-simile permettent de retrouver l’esprit du décor. La prochaine étape pour rendre à la Galerie de chêne - l’une des pièces les plus spectaculaires de Hauteville House - son aspect initial  sera de tenter de lui rendre un revêtement de sol aussi proche que possible de l’origine, à l’issue de la restauration des fenêtres de la façade, lors de la grande campagne de travaux prévue en 2018 pour laquelle le musée va s’engager dans une recherche de mécénat.