Le Photographe photographié

Charles Winter Autoportait double vers 1870

L'autoportrait en France, 1850-1914

Du vendredi 5 novembre 2004 au dimanche 13 février 2005

Exposition

Organisée dans le cadre du Mois de la photo 2004, " Le Photographe photographié " présentait une centaine de photographies, dessins et caricatures ; ceux-ci évoquent le regard que le photographe portait sur lui-même à l’apparition de ce médium. Objet de curiosité, de ridicule voire de mépris, le photographe devient rapidement une figure publique dont le rôle accompagne l’essor industriel de la photographie. L’exposition a été ainsi l’occasion de voir, à travers la figure du photographe, comment la photographie s’est envisagée à ses débuts.

Le parcours de l'exposition s’est articulé autour de quatre sections :
- Victor Hugo par lui-même : passionné par l’art de la photographie dès son apparition, l’écrivain révèle, dans ses clichés, son sens inné de la mise en situation.
- Double intime et double public : cette section rassemble une trentaine d’autoportraits de photographes (par exemple Nadar et Disdéri). Ces visions sont confrontées à celles des caricaturistes qui vont alors les reprendre et les détourner.
- Double symbolique : cette partie réunit une vingtaine d’autoportraits de photographes se désignant de manière allusive.
- Double ludique : à travers une trentaine d’œuvres de photographes anonymes ou connus, cette section rend compte de la démocratisation et du développement de la photographie.

Espace presse
Donnez votre avis